NRJ
Le Guide de l'Étudiant

Le Guide de l'Étudiant de Grenoble

(Aller sur le site de Lyon)

Bourses et Financement

Les prêts bancaires

De 750 euros à 30000 euros selon la durée et la nature des études ; l’ensemble des banques ne cessent de multiplier leurs offres, toujours plus attractives les unes que les autres. 100000 prêts sont ainsi accordés chaque année, des prêts adaptés aux besoins des étudiants et ne nécessitant aucun justificatif particulier quant à la façon dont la somme virée sera utilisée. Une caution est néanmoins indispensable, signée par un parent qui présentera fiches de paie, avis d’imposition, relevés de compte et devra prouver qu’il n’est pas, ou peu, endetté. Est également nécessaire un certificat de scolarité attestant l’inscription à l’université et une carte d’identité.


retour en haut

Les modalités de versement

Une fois le prêt accordé par un organisme bancaire, lequel table sur vos revenus à venir, sachez que la loi Scrivner autorise un délai de réflexion de sept jours à partir de la signature du prêt pour vous rétracter et résilier votre contrat sans aucun frais. Dans le cas où vous souhaitez toujours ce prêt, deux options s’offrent à vous : recevoir l’intégralité du prêt en un versement ou opter pour un déblocage progressif de la somme empruntée. Ces modalités peuvent être modifiées sans frais pendant toute la période du prêt. À noter que certains établissements proposent une avance (entre 800 euros et 1500 euros) afin de couvrir les premières dépenses inhérentes à la rentrée. 


retour en haut

Les modalités de remboursement

Ces prêts, qui s’étendent de 7 à 10 ans, exigent le remboursement de la somme prêtée auxquels s’ajoutent les intérêts, variables en fonction des banques. Il est important de faire jouer la concurrence (à la rentrée, les banques proposent de véritables promos), de vérifier le montant des assurances (de 0,16 % à 0,60 % environ) incluses en cas de décès ou d’invalidité et de bien se renseigner sur les conditions de remboursement.

Les taux préférentiels : Les taux sont bien inférieurs à ceux des prêts classiques. 3 à 5 %, hors assurances, au lieu des 6,5 % en moyenne en vigueur ; ce qui les place quasiment au même niveau que ceux des prêts entre banques.


retour en haut

Le prêt étudiant garanti par l'État

Afin de permettre aux étudiants de diversifier les sources de financement, l’État a créé un fonds de garantie « prêts étudiants ». Grâce à cette garantie, certaines banques peuvent accorder un prêt d’un montant maximum de 15 000 € à tous les étudiants de moins de 28 ans, français ou ressortissant de l’Union Européenne ou de l’Espace économique européen, sans conditions de ressources, sans caution parentale ou d’un tiers. Les taux d’intérêt et modalités de prêt sont variables selon les organismes bancaires.


retour en haut

Elite Média Communication © 2013 - Contact